Espace privé     
Accueil Evénements
culturels
Biennales
DURKHEIM MAUSS
Appel à
communication
Soumission Calendrier Inscription Infos pratiques Comités Contact
 
     BIENNALES DURKHEIM MAUSS
 
 
Programme des 3èmes biennales Durkheim Mauss TELECHARGER
 
 
 
JEUDI 22 OCTOBRE

     


VENDREDI 23 OCTOBRE


     




SAMEDI 24 OCTOBRE


     
 
 
 
Les précédentes éditions des biennales Durkheim Mauss

Suite au Colloque international « Émile Durkheim, une jeunesse lorraine » qui a eu lieu du 28 au 30 mai 2008 à l'occasion du 150ième anniversaire du père de la sociologie française, la Société d'Émulation du Département des Vosges et le 2L2S (Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales) de l'Université de Lorraine ont décidé de poursuivre leur collaboration en organisant des biennales Durkheim / Mauss à Epinal.

Partant de l'origine géographique commune de l'oncle et du neveu, les biennales d'Epinal n'ont pas pour objectif d'accueillir des travaux d'érudition concernant les théories d'Émile Durkheim et de Marcel Mauss, mais invitent à puiser dans l'oeuvre considérable qu'ils ont laissée, en croisant les regards disciplinaires, notamment ceux de la sociologie et de l'ethnologie française dont la paternité leur est reconnue.



  • 2ème biennales DURKHEIM / MAUSS : 2 mai 2012 à Epinal
    Emotions : religions, arts, politiques

    ISBN-13 9782814302136
    www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100092020

    Le centenaire de la parution d'un des ouvrages fondateurs de la sociologie et de l'anthropologie religieuses - Les formes élémentaires de la vie religieuse (1912) d'Émile Durkheim - a donné lieu à différentes manifestations scientifiques pendant l'année 2012. Les deuxièmes biennales Durkheim/Mauss qui se sont déroulées à Epinal les 19 et 20 octobre n'ont pas dérogé au fétichisme des anniversaires en interrogeant le triptyque « Sociétés, cultures et religion » qui est au coeur de l'ouvrage.

    L'idée de consacrer ces Biennales à une évaluation du sens que conservait encore aujourd'hui cette oeuvre s'est imposée tout naturellement. D'abord, bien entendu, du fait du caractère testamentaire de l'oeuvre, qui constitue le dernier écrit majeur du fondateur de la sociologie française. Ensuite, en raison de sa portée intellectuelle et de sa postérité scientifique qui, du fait de l'apport épistémologique et méthodologique de Marcel Mauss, excèdent largement tant le cadre disciplinaire de la sociologie que le domaine de l'étude sociologique des religions.

    Relire l'ouvrage offre ainsi l'occasion d'articuler une réflexion épistémologique à des analyses issues d'enquêtes et de terrains et de faire communiquer des disciplines et des objets encore trop souvent séparés. Les 14 contributions réunies dans cet ouvrage permettent d'apprécier l'actualité scientifique du texte durkheimien relu, grâce à la multiplication de travaux de références sur l'école française de sociologie, en tenant compte de l'apport propre de Mauss à l'élaboration et à la transmission de la pensée durkheimienne (Partie I). Elles permettent également de tester la pertinence empirique des concepts et des instruments d'analyse du phénomène religieux forgés par ces deux auteurs, pertinence non seulement pour observer les cultures religieuses contemporaines (Partie II), mais aussi pour analyser les émotions artistiques (Partie III) et réfléchir la magie du discours (Partie IV).



  • 1ère biennales DURKHEIM / MAUSS : les 25 et 26 juin 2010 à Epinal
    Travail & Dons

    ISBN-13 978-2-8143-0097-2
    www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100314470

    Le paradoxe est saisissant : le travail est célébré comme il ne l'a jamais été au moment même où sont mis en lumière les crises, les maux et les affres qui attaquent ses fondements. A l'heure où les oeuvres cinématographiques et littéraires mais aussi les écrits scientifiques mettent le projecteur sur la question de la souffrance au travail, n'est-il pas opportun de réinterroger, en suivant les traces d'Émile Durkheim et de Marcel Mauss, les composantes du travail-institution, d'analyser les formes modernes du travail à l'aune des fonctions qui lui sont assignées ?

    Cet ouvrage tiré des premières biennales Durkheim-Mauss organisées par la Société d'Émulation du Département des Vosges et le Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales porte sur le travail, fait social total qui met en branle la totalité de la société* et de ses institutions.

    40 contributeurs ont d'une manière ou d'une autre à un titre ou à un autre placé leurs pas dans ceux de Durkheim et de Mauss pour penser la réalité contemporaine du travail autour de trois thématiques : solidarités et dons au travail (Partie I), formes nouvelles de division et de coopération du travail (Partie II), l'engagement altruiste et les éthiques professionnelles à l'épreuve de la modernisation managériale (Partie III).



  • Journée « &Émile Durkheim, une jeunesse lorraine » : 28 au 30 mai 2008

    ISBN : 978-2-343-03453-9
    www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=45932

    La célébration du 150e anniversaire de la naissance d'Émile Durkheim en 2008 a été l'occasion d'appréhender les milieux dans lesquels il s'éveilla : sa famille, dont son père, le rabbin Moïse Durkheim ; la communauté juive d'Epinal, sa ville, qui amorce une irréversible mutation sociale et économique que la dÙfaite de 1871 accélère. Ces informations inédites permettent de mesurer l'influence qu'eurent son éducation et son environnement sur sa relation à la société et apportent un regard neuf sur la genèse de son oeuvre pionnière.